Manyoly

Manyoly a découvert le monde de l’art via la représentation d’artistes. Dès ses 17ans, elle tient une galerie, activité qu’elle exercera pendant six ans. Lorsqu’elle se rend en Asie, le portrait est pour elle une révélation. De retour, elle ouvre une nouvelle galerie à Marseille et commence à peindre en parallèle des portraits de femmes. Elle en apprend les techniques et cherche son propre style. Arrivée à maturité, elle expose ses œuvres et très vite, elle parvient à vivre de son art.

Ses toiles sont particulièrement inspirées par l’environnement dans lequel évolue Manyoly. La ville de Marseille est pour elle une découverte permanente, riche en paradoxes. Elle y a aussi découvert l’art urbain, art qu’elle pratique désormais elle aussi dans les villes où elle se rend. Ces influences transparaissent dans les toiles de l’artiste à travers la profusion des couleurs vives, et l’on perçoit distinctement des références au street art. Dans ses portraits, le regard est essentiel : il communique l’essence de l’œuvre. Pour chaque œuvre l’artiste explore sans cesse de nouveaux media : papier, peinture sur bois, travail au couteau, à la recherche du rendu parfait. Ses portraits, aux couleurs universelles, sont aujourd’hui exposés en permanence en France et au Canada. Manyoly est référencée dans Le Dictionnaire des Artistes Cotés du XVe siècle à nos jours (Guid’Arts)

Catalogue